Vrai ou faux ? Les 5 idées reçues du bijou fantaisie !

Vrai ou faux ? Les 5 idées reçues du bijou fantaisie !

- Catégories : Tendances

Hello la Medaï Family,

Aujourd’hui on se penche sur les idées reçues sur l’univers du bijou fantaisie.

En effet, avec la tendance du “mieux manger - mieux consommer”, le consommateur redouble de vigilance lorsqu’il s’agit de la qualité de ce qu’il achète.

N’avez-vous jamais “checké” méticuleusement les composants et l’origine d’un produit afin d’en savoir un peu plus sur le chemin qu’il a parcouru jusqu’à votre cadis ? 

Vous n’êtes pas les seuls : En janvier 2021,  une étude menée par l’Observatoire de la consommation responsable soulignait le niveau de conscience élevé de la gravité de la situation environnementale, jugée “très préoccupante” par 61% des Français.

L’étude confirme qu’une majorité des citoyens optent désormais pour des changements radicaux afin de produire et de consommer moins, mais mieux. 

Mais alors du côté des bijoux fantaisie, qu’en est-il vraiment ? Tous les bijoux à moins de 100 euros sont-ils tous des “attrapes-nigauds” ? Zoom sur 5 idées reçues.

- Les bijoux fantaisies sont de mauvaise qualité - FAUX 

 

Même si des marques proposent des bijoux en acier à moindre prix, de nombreuses enseignes de bijoux fantaisie offrent aussi, et heureusement, une qualité remarquable. 

Chez Medaï par exemple, nous utilisons une technique de découpe mécanique qui nous évite d'avoir des aspérités sur la surface de nos médailles. 

 

Cette méthode de fabrication assure une finition exemplaire...Nous pourrions sans prétention dire que nous proposons des bijoux de Haute Fantaisie. 

 

Ce n’est pas tout. Chaque médaille est galvanisée avec un plaqué or 3 microns d’épaisseur. Cette action permet de recouvrir et de protéger nos bijoux contre la corrosion. En bref : après les douches, la piscine et les escapades en mer, votre médaille ne craint rien.

 

 

- Le diamant de synthèse, c'est moins bien que le diamant de mine - FAUX

 

Attention, moins cher, ne veut pas dire moins qualitatif !  

Pour rappel, un diamant est un diamant, d'où qu'il provienne. Chez Medaï, nos diamants sont éthiques et écologiques, strictement identiques que le diamant de mine. 

Notez également que pour dénicher des diamants, des hommes creusent dans des mines à des centaines de kilomètres sous-terre, dans le manteau terrestre, où les conditions de travail sont insoutenables. Aujourd’hui, l’homme sait reproduire à l’identique les conditions de fabrication pour créer du diamant en laboratoire. Alors, pourquoi s’en priver ?  Chez Médaï, nous sommes fiers de notre choix d’opter pour du diamant éco-responsable.

 

- La médaille est essentiellement un bijou de baptême ou de naissance - FAUX 

 

Bien que la médaille de baptême ait une connotation religieuse, elle est aussi offerte et portée à de multiples occasions, aussi diverses que variées. 

Notez que la médaille est un bijou intemporel, et porteur d’un message. Chez Medaï, nous laissons à nos clients la possibilité de personnaliser nos médailles à l'infini… Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les occasions !

 

- Toutes les médailles se ressemblent - FAUX 

 

Nous pourrions même hurler archi-faux. En effet, chez Médaï, le client adopte la casquette de créateur et est libre de concevoir l’allure de sa médaille, de la plus classique à la plus rock'n'roll. 

En plus de pouvoir sélectionner la taille du diamètre, l’aspect, la forme et la couleur de sa médaille, le client peut également choisir sa bélière et la maille de sa chaîne.  Les possibilités sont déclinables à l’infini…

Chez Medaï, la bélière personnalisable et la riche palette d’options de personnalisation incarnent la clef phare de notre concept.

 

- Une marque de bijou fantaisie ne peut pas être éco-responsable - FAUX

 

Medaï attache une immense importance aux sujets éthiques, sociaux et écologiques. 

La preuve : Nos médailles sont fabriquées par un spécialiste en découpe mécanique. Cette technique nous permet d'avoir un produit de qualité et sans défaut. La main d'oeuvre est très peu utilisée dans ce procédé.
À réception, les médailles sont retravaillées, particulièrement pour la finition sablée, dans notre atelier situé dans le Marais à Paris.
Nos chaînes, achetées au mètre, sont mises à longueur également en atelier.
MEDAÏ attache une grande importance également au fait d'utiliser des matériaux recyclés en vertu des standards les plus stricts du secteur. Notre fournisseur de chaînes est adhérant du RJC (Responsible Jewelry Council).
Toutes nos gravures sont réalisées elles aussi chez nous.
Ensuite, il était logique d'utiliser des diamants synthétiques dans notre collection, l'alternative identique et eco-responsable aux diamants de mine. Parce que le diamant naturel est une ressource dont son extraction est énergivore et trop souvent non respectueuses de l'Homme et de la Nature.
Enfin, MEDAÏ est une marque engagée. Nous sommes membres de l'organisation ONE % FOR THE PLANET et reversons 1% de notre CA à des oeuvres sociales ou écologiques.

 

Margot, journaliste chez Medaï.